6 commentaires

  1. C’est vrai Dame Seslignes, vous avez entièrement raison : le premier est bancal ! J’ai encore des progrès à faire en calcul et votre oie Célestine ne sera pas contente de son élève 🙁
    hé oui, elle me donne instruction car, m’a t’on dit, vous n’aimez guère les chiffres 😉

    J’ai été quand même bin content d’avoir un week-end sans devoir sup. Merci de votre indulgence Dame Seslignes.

    A bientôt.
    Ulu

  2. J’ai corrigé mon devoir Dame Seslignes. Juste un doute sur la façon de compter ‘doute’, mais voilà le résultat :

    « La nuit est tombée
    plus de doute ni pensée
    voici l’éternité… »

    Et un en cadeau spécialement pour vous Dame Seslignes :

    « Une île lointaine,
    soleil et nuits mondaines,
    et toi la reine ».

    J’espère que vous aimerez. Voulez vous une belle pomme rouge, pas celle de Blanche Neige. Je ne l’ai pas oublié cette fois-ci 🙂
    A bientôt.

  3. Re !

    Alors le premier pour moi n’est pas bon… Tu as fait 5 – 7- 6… Mais le deuxième passe, enfin si je ne me trompe pas!… J’suis pas une pro non plus, je découvre !

    Merci pour ce Haïku de vacances!!! 🙂 Félicitations pour tes exercices m’sieur Ulu ! 🙂

    Tu as le droit de partir en weekend sans devoir sup’!

    A bientôt !

  4. Ouille ! Beaucoup plus dur comme exercice. Je veux bien essayer Dame Seslignes… Je vais au tableau ?

    Alors….
    « La nuit est tombée
    Plus aucune pensée
    L’éternité… »

    C’est bien ou pas ?
    Peut être aurais je du amener une pomme rouge pour aider ma note à grimper ???

    A bientôt

  5. Alors, alors, c’est très joli mais ce n’est pas un Haïku! Le secret de ce poème naît de l’Asie, c’est le 5 – 7 – 5 … Pas facile mais pas impossible, là tu as fait un 5 – 5 – 4… Note dans ton
    carnet que tu dois en refaire un vrai! 🙂

    A bientôt!

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *