Partage de sensations – Pensée du dimanche…

L’âge n’a pas d’âge, retrouver ses 15 ans n’est pas un miracle, c’est un sentiment de liberté intense. Attendre 20 ans, avant de voir en « vrai », et voir en vrai… Patience et caprice, deux amis-ennemis qui parfois apportent leurs fruits.

 

J’ai eu 15 ans deux fois en si peu de temps. Je me suis retrouvée à sauter dans tous les sens sur des sons rock qui n’existaient qu’en album CD (et oui je suis encore de cette génération qui achète la musique.) pour mes oreilles. J’ai eu des étoiles dans les yeux en voyant un artiste qui a été des années durant, accroché au dessus de mon lit sous forme de poster. 

 

J’ai eu cette sensation dans le ventre que les années n’avaient rien changé, et qu’elles ne changeront que mon visage et mon corps. Ma tête retrouve ses 15 ans, ses 20 ans, sur simple demande et ça c’est bon !

Ne pas devenir complètement adulte, ne pas devenir une personne que l’on juge, que l’on n’aime pas, ne pas devenir mais continuer à être.

Tous les chemins ne mènent pas à l’Homme.

 

Merci aux surprises que la vie apporte, qu’elle ne s’arrête pas là, mes oreilles en veulent encore, mes pieds trépignent, mon cœur s’emballe et ma tête à tellement de mots à crier.

L’âge n’a pas d’âge, et quand mon corps me lâchera petit à petit, je reviendrai ici dans ses souvenirs d’enfant gâtée.

 

Je pensais pouvoir accrocher des mots plus justes sur les sentiments éprouvés lors de ces concerts, mais je n’y arrive pas, je pense que c’est trop intime, trop bruyant. Alors je vous souhaite un jour, si ce n’est déjà fait, de retrouver vos 15 ans… Et de vivre en musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *