4ème de couverture…

Parfois, nous tenons un trésor entre nos mains, parfois on le laisse partir, parfois on le retient. J'ai eu la chance de poser mes yeux sur ce livre, "Le livre d'or de la poèsie française". Voici la quatrième de couverture …

 

"Une anthologie n'est pas un herbier, de petites fleurs séchées, elle n'est pas un cimetière.

Les aventuriers de la poésie demeurent indéfiniment vivants. Ils sont votre plus secrète, votre plus intime, compagnie. Si certains vous distraient, d'autres iront beaucoup plus loin. Ils vous révéleront à vous mêmes. Et quelques-uns à l'improviste, vous conduiront à la réflexion.

Devant tant de richesses et de présence, on se dit qu'il ne faut pas être respectueux, mais avide. D'où qu'il vienne, et même des plus réservés, le poème est un cri d'amour ; il appelle à une mystèrieuse communion, il cherche une autre voix, une moitié qui est vous même.

 

Si la poèsie ne vous aide pas à vivre, faites autre chose.

 

Je la tiens pour essentielle à l'homme autant que les battements de son coeur."

                                                                                                                        Pierre Seghers – poète

                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *