Et je n’y arrive toujours pas…

C’est fou, au plus je lis, au plus je me rends compte que je ne connais pas beaucoup de mots et ça me donne encore l’envie d’écrire. Au plus je lis, au plus je découvre de grand nom de la littérature et je me dis que ma place n’est décidément pas là. Mais j’ai quand même envie d’écrire. Au plus j’écoute les autres, au plus je me dis que les autres sont plus cultivés mais n’est ce pas juste leur mémoire qui est meilleure que la mienne pour certaines choses ? Après tout, je me souviens de détails dont tout le monde se fout, ce n’est pas de ma faute si ce n’est pas de la culture… Au plus les jours passent sur mon visage, au plus je me dis qu’il me faut du temps encore. Que j’ai quelque chose à écrire. Et quand je trouve le temps, j’ai envie d’écrire mais ne trouve rien à dire. C’est fou. Nous sommes des êtres complexes, je ne vous apprends rien. Nous souhaitons ce que nous ne pouvons pas avoir et quand nous l’avons, on ne sait pas quoi en faire. On n’était pas fait pour ça, on était fait pour autre chose. Alors pourquoi ne pas juste vouloir cet autre chose ? Parce qu’on ne sait pas ce que c’est. Certains ont le privilège de savoir, souvent ils ont un don à exploiter. Moi je me suis inventée le don de savoir aligner des mots pour donner sens. Mais cette fiction est de seconde zone face à des talents qui jonglent les mots avec élégance . Peut être que post mortem ?…. Peut être que je ne peux juste pas me payer de psy et qu’une feuille et un crayon suffisent à m’écouter. Au final, je suis gagnante, vous peut être pas, mais moi si. Donc oui, je suis toujours là à chercher comment dire ce que je pense et je n’y arrive toujours pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *