Une ballade au cœur du tout, au cœur de l’homme, de la vie, des habitudes, de la nature, des envies. Ce film est à voir, à découvrir, à revoir, à manger, à rire ; à consommer sans modération ! Ce film est à regarder avec douceur, légèreté, envie, passion, délicatesse, … ce film est à entendre.

 

Le rêve ne prend pas toujours le chemin qu’on lui trace mais se réalise un jour.

J’ai eu la chance cette année d’aller au bout d’un défi, d’un objectif,

« d’une résolution 2015 dernier délai ! »

J’ai eu de la chance, parce que je n’étais pas seule, des motivations extérieures ont fait

une bonne partie du travail, consciemment et souvent inconsciemment.

Je vous offre, pour Noël, la couverture que je n’ai pas choisie pour le recueil

mais qui est mon choix de cœur.

Merci au  « poto-graphe », merci encore à vous !

 

20151024_142649_creditphoto_Benoit_POIX_CelineSaingier_credit_texte

Disponible ici


Magnifiques lignes de Pier Paolo Pasolini : Adultes? Jamais.

« Adulte ? Jamais. Jamais : comme l’existence
Qui ne mûrit pas, reste toujours verte,
De jour splendide en jour splendide.
Je ne peux que rester fidèle
À la merveilleuse monotonie du mystère.
Voilà pourquoi, dans le bonheur,
Je ne me suis jamais abandonné. Voilà
Pourquoi, dans l’angoisse de mes fautes
Je n’ai jamais atteint un remords véritable.
Égal, toujours égal à l’inexprimé
À l’origine de ce que je suis. »

                                                                  Pier Paolo Pasolini – 1960

 

J’en ai rêvé, j’en ai parlé, j’ai pas osé, j’n’ai pas trouvé, j’ai baissé les bras, je me suis dit que ça ne servait à rien, j’ai arrêté, j’ai repris, j’ai aimé, j’ai écouté, je me suis demandé pourquoi, et aussi pourquoi pas, j’ai continué, j’ai été bousculée…

Beaucoup de « je » grâce à vous.

Voilà, il est là, il s’est matérialisé pour mon plus grand bonheur : aboutissement…

MERCI !

Disponible ici, clic clic :