Ravage :

Ravage présente le naufrage d’une société mécanisée, dans laquelle, un jour, l’électricité vient à disparaitre. Les habitants, anéantis par la soudaineté de la catastrophe, sombrent dans le chaos, privés d’eau courante, de lumière et de moyens de déplacement….Portrait de la fin de l’humanité technologique.

Un étudiant en chimie agricole, François Deschamps, décide avec quelques autres personnes, de quitter Paris, mégapole de vingt-cinq millions d’habitants, en proie à l’anarchie et aux flammes pour retrouver son village d’enfance en Provence. Il espère pouvoir y reprendre une vie normale mais paysanne… Mais le chemin est long et difficile, pour ceux qui n’ont jamais connu autre chose que le confort qu’offrent la technologie et la science. (Merci Wikipédia!!!)

Je pense que c’est Le livre le plus futuriste et le plus réaliste… Même si c’est triste, dommage et tout le blabla de compassion, nous sommes bien partis pour cet éternel recommencement….

A vous de le lire et de faire en sorte que non…

L’étranger  : 

Le roman met en scène un personnage-narrateur, Meursault, vivant en Algérie française. Le protagoniste reçoit un télégramme lui annonçant que sa mère vient de mourir. Il se rend à l’asile de vieillards de Marengo près d’Alger et assiste à la veillée funèbre, puis à la mise en bière et aux funérailles sans prendre l’attitude de circonstance que l’on attend d’un fils endeuillé. Le héros ne pleure pas, ne veut pas simuler un chagrin qu’il ne ressent pas.

Après l’enterrement, Meursault décide d’aller nager, et rencontre Marie, une dactylo qu’il connaissait. Ils vont voir un film de Fernandel et passent la nuit ensemble. Le lendemain, il rencontre Raymond Sintès (un voisin de palier) qui lui demande d’écrire une lettre pour humilier sa maîtresse mauresque. Ce dernier est souteneur et s’est montré brutal avec celle-ci ; il craint des représailles du frère de celle-ci. La semaine suivante, Raymond frappe et injurie cette femme, et est convoqué au commissariat. En en sortant, il invite Meursault et Marie dans un cabanon au bord de la mer, appartenant à son ami Masson. Marie demande à Meursault s’il veut se marier avec elle, il répond que ça n’a pas d’importance, mais qu’il le veut bien. …. ( Merci Wikipédia! )

On ne va pas tout mettre non plus, laissons un peu de suspens….

Je ne sais pas dire pourquoi mais je n’ai fait qu’une bouchée de ce livre!  Un classique à lire sans avoir peur de s’endormir!…  La sincérité du héros est touchante même si parfois ses actes ne s’expliquent pas…

Bonne lecture!