« Ses lignes » – Recueil disponible

J’en ai rêvé, j’en ai parlé, j’ai pas osé, j’n’ai pas trouvé, j’ai baissé les bras, je me suis dit que ça ne servait à rien, j’ai arrêté, j’ai repris, j’ai aimé, j’ai écouté, je me suis demandé pourquoi, et aussi pourquoi pas, j’ai continué, j’ai été bousculée…

Beaucoup de « je » grâce à vous.

Voilà, il est là, il s’est matérialisé pour mon plus grand bonheur : aboutissement…

MERCI !

Disponible ici, clic clic :

2 commentaires

  1. Bonjour Céline,

    Je ne sais pas vraiment si tu es celle que j’ai connu il y a plus de 10 ans (le temps ne me rajeuni pas !). tu habitais Lille, et j’habitais Lyon. C’est en écoutant de vieilles chansons que nous partagions ensemble que j’ai repensé à toi et que je me suis demandé ce que tu devenais. La « magie » du Net aidant, j’ai retrouvé Céline Saingier… je pense que c’est toi !
    Alors tu te dis « mais qui m’écrit ? ». c’est David de Lyon, on s’était rencontré il ya plus de 10 ans et tu étais même venu me rendre visite sur Lyon. Un indice que je peux te donner c’est que ton pseudo était Eowyn… Ah oui, d’autres temps.

    Je voulais simplement reprendre contact avec toi pour avoir des nouvelles, et si tu es bien celle que je pense, je vois que tu as trouvé ta voie (sans jeu de mot). Je n’ai pas pris le temps de lire les poèmes mais je le ferai.

    Si tu veux reprendre contact n’hésites pas !

    Amicalement, David

    1. Mais siiii !!!! C’est moi! 😀
      Comment aurais je pu t’oublier, David, Lyon, la Twingo au pneu creuvé, Muse, Monochrome de Tiersen. Quoi d’autres ? Le Seigneur des anneaux et ce monde imaginaire. Nos longuuuuesss lettres!:) Je suis très heureuse que tu m’aies retrouvé ici! Et surtout que tu m’aies cherché! Belle surprise!
      Tu as toujours eu le don de réapparaitre comme ça, j’adore.
      Je reviens vers toi par mail, maintenant que je l’ai, je la garde!
      Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *